Vivre à Bali pendant un certain temps : Mon expérience et mes conseils

Si vous souhaitez vivre à Bali pendant un certain temps, vous êtes au bon endroit ! Passer un long moment dans cet incroyable coin d’Indonésie est le rêve de beaucoup, moi y compris. Récemment, j’ai eu le plaisir de vivre sur cette île pendant six mois, une expérience que j’ai adorée et que je recommande à tous ceux qui ont le privilège et la liberté de pouvoir le faire.

Avant de passer six mois à Bali, j’avais déjà visité l’île à plusieurs reprises et je savais donc déjà comment beaucoup de choses fonctionnaient. De ce fait, il m’a été très facile d’organiser mon séjour. J’imagine que ce n’est pas le cas pour tout le monde. C’est pourquoi j’ai voulu écrire ce guide, dans lequel je vous dis tout ce que vous devez savoir pour faire comme moi.

Vous trouverez ci-dessous des informations sur les avantages et les inconvénients de Bali, quelle est la meilleure période pour y aller, dans quelle zone de l’île je vous recommande de réserver votre logement, comment se déplacer à Bali, combien coûtent les choses, comment est l’internet, etc. J’espère qu’il vous sera très utile.

Vivre à Bali : avantages et inconvénients

kelingking-beach-nusa-penida
Kelingking Beach

Avant de commencer à vous donner tous mes conseils pour vivre quelque temps sur cette merveilleuse île indonésienne, je voulais passer en revue les avantages et les inconvénients de la vie à Bali. Ainsi, vous n’aurez pas de surprises.

Les meilleurs aspects de la vie à Bali

La meilleure chose à propos de cette île est sans aucun doute le style de vie que l’on peut y avoir. La qualité de vie est supérieure grâce à un certain nombre de facteurs.

Les prix

L’un des facteurs les plus évidents est le prix des choses et des services. Manger au restaurant, se faire masser ou boire un verre sur la plage en regardant le coucher du soleil est beaucoup moins cher que dans les pays occidentaux. C’est pourquoi vous pourrez vous permettre de faire ces choses presque tous les jours.

La gastronomie

Puisque nous parlons de sorties au restaurant, il est temps de parler de la nourriture. Bali est un paradis pour ceux qui aiment manger et essayer différents types de nourriture. Non seulement la cuisine locale est bonne, mais vous trouverez sur l’île de nombreux cafés et restaurants du monde entier.

L’amabilité des balinais

Un autre facteur qui influence la qualité de vie à Bali est la gentillesse des habitants. C’est un plaisir de vivre dans un endroit où les gens sont si authentiques et amicaux. Je peux vous assurer qu’il est très difficile de regarder un Balinais sans qu’il vous sourit ou vous dise bonjour. Vivre dans un endroit où les gens sont comme ça, ça fait plaisir.

La culture et la nature

D’un autre côté, il faut admettre que l’île de Bali est un véritable trésor de culture et de nature. Pendant votre temps libre, vous pouvez explorer les plus beaux coins de l’île en moto. Préparez-vous à traverser des rizières, à vous baigner dans des cascades ou à profiter d’une matinée ou d’un après-midi à la plage. Ne manquez pas de visiter l’un des temples les plus importants de l’île pour découvrir les coutumes balinaises.

La communauté

Enfin, il convient de noter que si vous êtes un nomade numérique et que vous travaillez en ligne, le fait de vivre dans un endroit où il y a tant d’autres personnes qui font la même chose que vous est très enrichissant. Vous pourrez créer des liens solides et même apprendre beaucoup des autres.

Le pire dans la vie à Bali

Je vous assure que les bons côtés l’emportent sur les mauvais, mais cela ne veut pas dire qu’il y a des choses que vous pourriez moins aimer à Bali.

Le trafic routier

L’un des pires aspects de l’Indonésie est la circulation. Je ne parle pas seulement de la folie de la conduite ici, mais de la quantité de motos et de voitures partout. Si vous vivez dans des endroits comme Canggu ou Ubud, vous serez forcément pris dans les embouteillages. Cela signifie également que la qualité de l’air n’est pas la meilleure. Si vous êtes en moto, je vous recommande de porter un masque lorsque vous êtes sur une route très fréquentée.

La distance avec le reste du monde

Un autre point négatif est que vous êtes assez déconnecté du reste du monde car Bali est pratiquement à l’autre bout du monde. Cela peut être bon ou mauvais. Par exemple, si vous devez retourner dans votre pays pour le travail ou pour une urgence, cela prendra du temps et les vols sont assez chers.

Les déchets

Vous devez également vous préparer à voir beaucoup de déchets et d’animaux errants. En particulier pendant la saison des pluies, les plages de Bali peuvent être très encombrées. Vous pouvez vous inscrire à une opération de nettoyage des plages pour aider à ramasser tout ce qui n’a rien à faire dans la nature.

Les animaux en mauvaise santé

D’autre part, il y a beaucoup de chats et de chiens errants, dont certains sont en très mauvais état. Si, comme moi, vous êtes sensible à ce genre de choses, vous aurez du mal. Vous pouvez aider en contactant et en donnant de l’argent à des organisations comme Mission Pawsible, Bawa, Villa Kitty ou Bali Paws. Vous pouvez également acheter de la nourriture pour animaux et nourrir ceux qui en ont besoin.

Conseils pour vivre à Bali

Ci-dessous, je vous explique étape par étape ce qu’il faut savoir pour vivre à Bali pendant un certain temps :

1. Visa pour l’Indonésie

visa-b211a-touriste-indonesie

La première chose à faire pour séjourner à Bali est d’obtenir un visa. Il existe plusieurs visas qui vous permettent de rester en Indonésie pendant un certain temps. Les deux visas les plus faciles à obtenir sont le VOA (visa à l’arrivée) et le B211A (visa touriste).

Le VOA est un visa qui peut être demandé à l’arrivée à l’aéroport indonésien ou à l’avance. Ce visa vous permet de séjourner en Indonésie pour une durée totale de 60 jours. En principe, vous disposez de 30 jours, mais vous pouvez prolonger le visa de 30 jours supplémentaires. Après cette période, vous devrez quitter le pays, avec la possibilité d’entrer à nouveau (si vous souhaitez rester plus longtemps en Indonésie).

Le B211A est un visa qui peut être délivré à des fins touristiques ou professionnelles. Ce visa vous donne droit à un total de 180 jours en Indonésie. En principe, le B211A vous permet de rester dans le pays pendant 60 jours, mais ce visa peut être prolongé deux fois pour atteindre 180 jours en Indonésie. Après cela, vous devrez quitter le pays ou demander un autre visa (sans devoir quitter l’Indonésie).

Dans mon guide des visas pour l’Indonésie, vous trouverez plus d’informations sur les conditions requises pour chacun de ces visas.

Si vous souhaitez séjourner à Bali pendant une période plus longue, vous trouverez des informations sur d’autres types de visas, tels que le KITAS (permis de séjour semi-permanent).

Conditions d’entrée à Bali

À l’heure actuelle, les conditions d’entrée en Indonésie sont les suivantes :

  • Passeport valable au moins 6 mois après la date d’entrée dans le pays.
  • Vol hors du pays.

Travailler à Bali

Je vous rappelle que ni le VOA ni le B211A ne permettent de travailler en Indonésie. En fait, il est pratiquement impossible d’obtenir un visa qui vous permette d’être employé par une entreprise locale.

Très probablement, si vous allez vous installer à Bali pour un certain temps, c’est parce que vous avez des économies ou que vous travaillez en ligne et recevez des revenus de l’extérieur de l’Indonésie. Dans le premier cas, il n’y a pas de problème. Dans le second cas, ce n’est pas censé être fait, mais il ne devrait rien se passer tant que vous ne recevez pas de revenus d’entreprises indonésiennes.

2. Meilleure période pour vivre à Bali

joli-coucher-de-soleil-amed-bali
Joli coucher de soleil à Amed

Si vous avez la liberté de vous rendre à Bali quand vous le souhaitez, il est préférable de le faire à l’une des périodes les plus propices, en fonction du climat et de l’affluence touristique.

Tout d’abord, il faut savoir que la saison sèche à Bali s’étend de mai à septembre et que la saison des pluies commence en octobre et se termine en avril. Les mois d’avril et d’octobre restent de bons mois pour voyager à Bali en termes de climat.

Par ailleurs, l’île connaît une haute et une basse saison. Les mois de pointe pour le tourisme à Bali ont tendance à coïncider avec les vacances de Pâques, de Noël et d’été. Pendant ces mois, les prix augmentent et les lieux sont plus fréquentés.

Compte tenu de ces deux facteurs, les meilleurs mois pour voyager à Bali sont mai, juin et septembre. Pendant ces mois, le temps est plus clément et l’île est moins fréquentée.

Toutefois, si vous vous rendez à Bali pendant la saison des pluies, ne vous inquiétez pas. Les fortes tempêtes ne durent pas longtemps. En fait, j’ai toujours été à Bali entre les mois d’octobre et d’avril (saison des pluies) et j’ai profité de nombreux jours de soleil et de beau temps.

Si vous avez encore des doutes sur le moment où aller à Bali, ne manquez pas mon article sur la meilleure période pour aller à Bali, où je vous indique mois par mois quel est le temps qu’il fait.

3. Trouver un logement à Bali

angsoka-bungalow-hotel-ubud
Hôtel Angsoka Bungalow à Ubud

L’une des étapes les plus difficiles à franchir pour se rendre à Bali est sans doute le choix d’un logement. C’est une tâche compliquée en raison de l’abondance du choix et de la diversité des prix.

Je vais vous montrer ci-dessous les meilleurs endroits où séjourner à Bali pour les longs séjours et où vous pouvez trouver un logement.

Zones de Bali où je recommande de vivre

Les meilleurs quartiers pour louer votre logement coïncident avec les meilleurs quartiers pour séjourner à Bali si vous visitez l’île en tant que touriste. Je les résume ci-dessous :

  • Canggu : C’est mon quartier préféré pour vivre à Bali. On y trouve beaucoup de cafés et d’espaces de coworking, car il y a une grande communauté de nomades numériques. Il est également situé sur la côte, ce qui vous permet de profiter de la mer et des couchers de soleil.
  • Uluwatu : C’est une excellente option si vous préférez être dans un endroit plus calme ou si vous aimez le surf. On y trouve également de nombreux cafés et restaurants, ainsi que des hôtels magnifiques.
  • Ubud : Comme Canggu, c’est un quartier où l’on trouve de nombreux restaurants, magasins, etc. car il y a aussi une grande communauté de nomades numériques, ainsi que des touristes. Ubud se distingue par son côté plus spirituel et culturel, idéal si vous êtes adepte de pratiques telles que le yoga.
  • Amed : Ce village, situé à l’extrémité est de l’île, est plus authentique et moins fréquenté. Il y a moins de services, mais vous en aurez suffisamment pour profiter d’une vie tranquille.

Comment trouver un logement pour vivre à Bali

L’une des questions que me posent le plus souvent les personnes qui souhaitent se rendre à Bali pour un certain temps est de savoir où trouver un logement et s’il est préférable de le réserver à l’avance ou de le chercher sur place. Plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Pour commencer, vous pouvez chercher un logement sur des sites web tels que Booking ou Agoda. Si vous optez pour un séjour d’un mois ou plus, ils vous proposeront un meilleur prix. L’inconvénient de réserver à l’avance sur l’une de ces plateformes est que vous ne pourrez pas voir le logement en personne. Toutefois, vous pouvez vous fier aux avis les plus récents d’autres voyageurs.

Une autre option que j’ai découverte lors de ma dernière visite sur l’île est celle des groupes Facebook. Sur ce réseau social, vous pouvez accéder à des groupes où des chambres, des villas, etc. sont annoncées. Ces groupes sont généralement organisés par région : Canggu Community Housing, Ubud Housing & Rental, etc.

Si vous choisissez cette alternative, je vous recommande d’attendre d’être à Bali pour voir le logement en personne, car les photos peuvent être trompeuses. Ce que vous pouvez faire, c’est réserver une chambre simple à l’avance pour une semaine, ou pour la durée que vous pensez nécessaire, et visiter les logements en personne jusqu’à ce que vous trouviez celui qui vous convient.

Outre les groupes Facebook, vous pouvez également rechercher des villas sur Google Maps et prendre contact avec elles, ou même vous déplacer en moto et demander en personne. Sachez que cela peut être assez fastidieux, surtout si vous êtes en haute saison, mais comme l’offre est abondante, vous finirez par trouver quelque chose qui correspond à vos goûts et à votre budget.

4. Où travailler en ligne à Bali ?

coworking-coop-ulwatu-bali
Coop Coworking | Bali

Si vous vous rendez à Bali avec l’intention de travailler en ligne, vous serez intéressé de savoir où se trouvent les meilleurs espaces de coworking. En dehors de ces établissements, vous pouvez travailler dans votre propre logement (assurez-vous qu’il dispose d’un bon wifi) ou dans un café, mais si vous voulez bénéficier des meilleurs services et rencontrer d’autres personnes, il n’y a rien de mieux que de rejoindre un espace de coworking.

Meilleurs espaces de coworking à Bali

  • Kinship Studio (Canggu).
  • Tropical Nomad Coworking Space (Canggu).
  • Outpost Coworking (Canggu et Ubud).
  • Beluna – House of Creatives (Ubud).
  • GoWork (Kuta).
  • Coop Coworking (Uluwatu).
  • Livit Hub Bali (Sanur).

5. Combien coûte la vie à Bali ?

combien-coute-un-voyage-a-bali

Nous arrivons à l’un des points les plus intéressants et qui suscite le plus de curiosité : combien coûte la vie à Bali ? Répondre à cette question n’est pas si simple car cela dépend beaucoup du mode de vie de chacun. Cependant, je vais détailler ci-dessous le prix des dépenses de base, comme le logement, la nourriture, etc.

Combien coûte un hébergement à Bali ?

L’hébergement représentera une part importante de votre budget, mais la bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses options. Vous pouvez dépenser d’environ 250 euros par mois pour une chambre très simple à plus de 1 200 euros (ou plus) pour un studio ou une villa privée. Tout dépend de ce que vous recherchez et de ce que vous êtes prêt à dépenser.

Lors de nos deux premiers séjours à Bali (avant la pandémie), nous avons séjourné dans une chambre d’hôte. Cela nous a coûté environ 350 euros par mois. Cependant, la dernière fois que nous sommes allés à Bali (pendant la pandémie), nous avons séjourné pendant quelques mois dans une villa d’une chambre à coucher et pendant quelques mois dans un petit appartement.

La villa nous a coûté environ 500 euros par mois, tandis que l’appartement nous a coûté environ 350 euros par mois. Le prix comprend les frais de nettoyage, d’eau et d’électricité.

Il faut savoir qu’il est aujourd’hui très difficile de trouver de tels prix pour une villa ou un appartement à Canggu, l’un des quartiers les plus populaires de l’île. Nous avons pu bénéficier d’un prix spécial parce qu’à l’époque, l’Indonésie n’avait pas encore ouvert ses portes au tourisme et la demande n’était pas aussi forte.

Combien coûte la nourriture à Bali ?

Si je vous dis que manger au restaurant à Bali peut être beaucoup moins cher que d’aller au supermarché, croyez-le ! Un repas typique dans un restaurant local peut facilement vous coûter 1,50 €. Si vous allez dans des restaurants ou des cafés qui s’adressent davantage aux touristes et aux expatriés, vous trouverez des plats à partir de 5 euros environ. Malgré cela, ces établissements restent moins chers que ceux des pays occidentaux.

En revanche, les supermarchés classiques ne sont pas du tout bon marché. L’achat de produits qui ne sont pas produits sur l’île (comme le lait, les yaourts, les céréales, etc.) est souvent plus cher que ce à quoi nous sommes habitués. Quant aux produits de base comme le riz, les fruits et les légumes, je recommande toujours de les acheter dans les marchés locaux, car ils sont beaucoup moins chers.

Autres dépenses à Bali

Outre le logement et la nourriture, vous aurez d’autres dépenses à faire à Bali. Dans la liste suivante, vous pouvez voir le coût approximatif d’autres produits et services. Ne manquez pas non plus mon article sur le coût du voyage à Bali, où vous trouverez plus d’informations à ce sujet.

  • Location de moto : à partir de 45 € par mois.
  • Le litre d’essence : 0,70 €.
  • Lavage : 0,50 € par kg.
  • Massage : 6 € pour une heure.
  • Carte SIM + forfait mensuel : 15 €.
  • Salle de sport : à partir de 30 € par mois.
  • Bière sur la plage : 1,50 €.

6. Sécurité et santé à Bali

plage-seminyak-bali
Plage de Seminyak à Bali

Bali est un endroit généralement très sûr. Il n’y a pratiquement pas de crimes contre les touristes ou les habitants. Cependant, j’ai entendu parler de personnes qui se sont fait voler leur téléphone portable ou leur sac à main alors qu’elles circulaient à moto. Si vous êtes assis à l’arrière de la moto et que vous voulez utiliser votre téléphone portable, vous devez donc être prudent.

Quoi qu’il en soit, je dirais que le plus grand danger à Bali, ce sont les accidents de la circulation. On a beau apprendre et s’habituer à conduire comme on le fait là-bas, c’est toujours dangereux. Si, dans la vie de tous les jours, il faut toujours être très prudent au volant, dans un endroit comme Bali, il faut l’être deux fois plus.

Bien sûr, il faut toujours porter un casque lorsqu’on conduit une moto. De nombreuses personnes font preuve d’un excès de confiance, surtout sur de courtes distances, et il y a ensuite les frayeurs.

Assurance voyage pour Bali

Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de souscrire une bonne assurance voyage pour votre séjour en Indonésie. Vous aurez ainsi une couverture médicale pendant votre séjour à Bali.

Lorsque vous réservez votre assurance, vous avez la possibilité de souscrire une police pour une durée déterminée ou d’opter pour une assurance long séjour. Si vous connaissez déjà la durée de votre séjour à Bali, la première option peut s’avérer plus avantageuse. En revanche, si vous ne savez pas combien de temps vous resterez sur l’île, il est préférable de choisir l’assurance long séjour, car elle vous permet de prolonger votre séjour.

En ce qui concerne les soins de santé, comme vous pouvez l’imaginer, Bali ne dispose pas de l’un des meilleurs systèmes de soins de santé au monde, mais pour les problèmes mineurs, c’est largement suffisant. L’un des centres les plus réputés, et celui où j’ai dû me rendre à plusieurs reprises, est Siloam, probablement le meilleur hôpital de Bali.

7. Autres conseils pour vivre à Bali

temple-ulun-danu-bratan-bali
Temple Ulun Danu Bratan

Voici quelques derniers conseils pour vous aider à profiter encore plus de votre expérience à Bali, en Indonésie.

Aidez la communauté balinaise

Bali est une seconde maison pour beaucoup d’entre nous qui se sentent très liés à cette île. Le moins que nous puissions faire est de prendre soin de cette île et de ses habitants autant que possible. D’une part, il est très important que vous connaissiez et respectiez la culture et les coutumes locales, en particulier lorsque vous visitez des temples.

D’autre part, je vous encourage à opter pour des entreprises familiales afin d’aider encore davantage la communauté locale. Cela ne veut pas dire que vous devez toujours aller dans des restaurants locaux, mais ce serait bien de varier. Sachez également que le pourboire n’est pas obligatoire à Bali, mais si vous pouvez vous le permettre, ils vous en seront très reconnaissants.

Enfin, comme je l’ai mentionné au début, il y a beaucoup de chiens et de chats errants qui ont besoin de l’aide de tous. Si vous pouvez faire un don à des organisations telles que Mission Pawsible, Bawa, Villa Kitty ou Bali Paws, vous contribuerez à améliorer la vie de milliers d’animaux.

Vol au départ de l’Indonésie

Comme vous avez pu le constater, l’une des conditions d’entrée dans le pays est d’avoir un vol au départ de l’Indonésie. Le problème est que vous ne savez souvent pas combien de temps vous resterez à Bali. Pour résoudre ce problème, il y a deux options.

  • La première consiste à acheter le vol le moins cher que vous voyez partir d’Indonésie à une date antérieure à l’expiration de votre visa. Vous manquerez probablement ce vol et perdrez l’argent, mais de cette façon, vous n’aurez aucun problème pour prendre le vol ou entrer dans le pays.
  • Une autre option consiste à utiliser le service un service de location de vol. Cette plateforme vous permet de “louer” un vol pour 48 heures à 14 jours pour seulement 14 dollars. Il s’agit d’une véritable réservation, qui ne devrait donc pas poser de problème. J’ai moi-même utilisé cette option à plusieurs reprises et cela a bien fonctionné.

Bali belly

Si vous allez passer un long moment à Bali, il est probable qu’à un moment donné vous aurez le “ventre de Bali” ou Bali Belly, en d’autres termes, que quelque chose vous rendra malade et que vous passerez au moins quelques jours à vomir ou à aller aux toilettes en permanence. Pensez à bien vous hydrater et à prendre des médicaments. Si les symptômes ne disparaissent pas, consultez un médecin.

Comment rencontrer des gens à Bali ?

Les groupes Facebook sont un bon moyen de rencontrer d’autres nomades numériques ou de nouvelles personnes. Tout comme ils peuvent être utiles pour trouver un logement, ils sont également utiles pour trouver des personnes qui font la même chose que vous. J’ai rejoint les groupes Canggu Community et le groupes des Français à Bali.

Ces groupes peuvent également servir à acheter des objets d’occasion ou à vendre des objets que vous ne voulez pas ramener chez vous.

Retirer de l’argent

Pour retirer de l’argent, je recommande de se rendre dans les distributeurs automatiques de billets associés aux banques. J’irai toujours à la banque BNI, car elle ne facture pas de frais supplémentaires pour les retraits d’argent. D’ailleurs, utilisez toujours des cartes comme N26 ou Revolut pour éviter les frais élevés des banques traditionnelles.

Comment communiquer avec les balinais ?

En termes de langue, la grande majorité des Balinais qui sont habituellement en contact avec des étrangers parlent assez bien l’anglais. Néanmoins, je recommande toujours d’apprendre quelques mots de base en indonésien, tels que “bonjour” (selamat pagi), “merci” (terima kasih), etc.

Permis de conduire international

Si vous comptez conduire à Bali, n’oubliez pas d’obtenir un permis de conduire international. En France, vous pouvez l’obtenir auprès de l’ANTS. Il est très fréquent qu’un policier vous arrête et vous demande votre permis original et votre permis de conduire international. Si vous ne les avez pas, vous risquez une amende.

Si vous ne conduisez pas, utilisez les applications Grab et Gojek (comme Uber) pour vous déplacer sur l’île. C’est moins cher que les taxis. Ces applications livrent également de la nourriture à votre porte.

Faire du tourisme à Bali

Pendant votre séjour sur cette île magnifique, profitez de vos journées libres pour l’explorer. Sa culture et sa nature vous fascineront. Pour commencer, ne manquez pas ces 25 sites incontournables à visiter à Bali. Poursuivez avec :

Extension de visa

Si vous voulez gagner du temps, vous pouvez vous occuper de votre visa et de sa prolongation par l’intermédiaire d’une agence. Ce sera un peu plus cher, mais vous n’aurez pas à vous soucier de la paperasse. Lors de mon dernier séjour à Bali, nous sommes allés à l’agence Bali Visas à Seminyak pour faire les démarches nécessaires.

Ne manquez pas mon guide de voyage en Indonésie pour finir de préparer votre voyage.

J’espère que ce guide sur la vie à Bali vous a été très utile pour organiser votre aventure sur cette incroyable île indonésienne. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’envoyer un email ou à laisser un commentaire, bon voyage !

A propos

Découvrez la beauté et la culture de Bali grâce à notre magazine en ligne de confiance. Explorez des destinations étonnantes, des hôtels et des conseils pour votre voyage.